Ultimate Game

Aller en bas

Ultimate Game

Message par Cykette le 18/9/2009, 11:09

Allez une autre fiche dans la lancée, je suis un peu dégoutée pour celle de very Bad Trip qui s'est effacée, mais c'est pas grave :

Dans ce film réalisé par Mark Neveldine et Brian Taylor vous pourrez compter sur un casting de choc !
Le protagoniste est incarné par Gerard Butler (dois-je vraiment le présenter ?), le grand méchant par Micheal C.Hall (Dexter...), Zoe Bell, Milo Ventimiglia, John Leguizamo, Ludacris... et bien d'autres.



Dans un futur proche, les nouvelles technologies ont fait évoluer le jeu vidéo. Le principe créé pour le jeu "Les Sims" est appliqué à des êtres humains qui sont manipulés par des joueurs en ligne.
Le milliardaire Ken Castle a créé le divertissement ultime : "Slayers", un jeu vidéo dans lequel des condamnés à mort, guidés à distance par des joueurs en ligne, s'entretuent lors de combats diffusés sur les écrans du monde entier.
S'ils survivent à 30 épreuves, ils retrouveront leur liberté.
Kable, téléguidé par Simon, un ado fan de réalités virtuelles est aujourd'hui la star du jeu. Mais Kable ne s'appartient pas : arraché à sa famille, emprisonné et forcé à combattre contre sa volonté, ce gladiateur des temps modernes doit survivre assez longtemps pour s'échapper du jeu et regagner sa liberté...






Avec Ultimate Game on est tout de suite immergés dans le film : en effet celui-ci démarre sur "Sweet dreams are melody" de Marylin Manson et nous entraîne dans un combat chaotique avec Kable. On débarque d’un coup dans ce jeu et cet univers. Et là, durant la première demi-heure, soit on adhère, soit on quitte la salle.
Il faut dire que les 2 réalisateurs n’y vont pas de main morte avec une réalisation caméra à l’épaule et montage épileptique, il faut avoir l’estomac bien accroché pour rester les yeux ouverts devant l’écran. Une fois cette étape (et première partie du jeu) franchie, on commence à découvrir le futur que nous ont imaginé les 2 réalisateurs : une dérive grandeur nature des Sims/Second Life, un nouveau Bill Gates mégalo (et faut dire que ce genre de rôles va à la perfection à Michael C.Hall...mais petit regret car ils ont changé la voix de doublage français qui lui allait pourtant bien), nano-technologies, technologies plus que tactiles, … Les idées fusent. Bonnes, mauvaises, clichés, innovantes...
Du coup c'est un peu 40 idées à la minute qui sont véhiculées et donc en tant que spectateur, on ne sait pas trop comment les recevoir. On se demande bien à quels instants on doit réfléchir, rire, s’amuser ou encore être écoeuré.

En outre, l'énergie dégagée est vraiment palpable, certains codes de la vie de joueur y sont repris avec un peu d'intelligence, certaines scènes sont très bien traités ( le final en "musique" est culte). On ressort de film assez mitigé pourtant, j'ai aimé mais je vois très bien les défauts, c'est parfois à la limite du "visionnable", la caméra qui bouge dans tout les sens c'est fatiguant, l'intrigue est parfois hasardeuse et résumé dans des images.

En gros, les + :
-Thème du jeux vidéo
-Anticipation réussi
-Certains passages originaux
-Buttler et Michael C. Hall sont majestueux

Et les - :
-Le reste du casting est tout pourri
-La caméra mal maîtrisée pour certaines scènes
-Mal "fini"
-Le nouveau doublage de Michael C.Hall qui m'a destabilisée au début.